Rechercher
Demande d'informations
FAQ
* Champs obligatoires
Service & appel gratuits : +0805509509
Afficher le n°

Appel d'offres gaz naturel: réussir sa consultation

Toutes les clés pour réussir votre consultation ou votre appel d’offres gaz naturel

Avant même de comparer les différentes offres des fournisseurs, il convient de bien connaître les besoins de votre entreprise. Pour vous aider, retrouvez ci-dessous tous les points essentiels pour maîtriser cette étape importante.

 

FAITES LE TOUR DE VOS BESOINS

 

1 - DÉFINISSEZ VOTRE « PÉRIMÈTRE »

Combien de sites ?

La fourniture en gaz naturel d’un seul site est assez simple à évaluer. Mais en cas de multi-sites, les besoins risquent de varier. Pensez donc à bien identifier les caractéristiques de chacun d’entre eux.

 

A chacun sa zone !

En France, le prix du gaz naturel dépend de 2 zones : Nord et Sud. Si vos sites sont eux aussi répartis géographiquement, il peut être intéressant de séparer vos appels d’offres pour profiter du meilleur tarif de chaque zone.

 

Quelle consommation ?

Votre consommation se définit par le volume total de gaz consommé en MWh, chaque année, sur le périmètre de vos sites. C’est la consommation annuelle de référence (CAR). Cette donnée principale va permettre, avec votre profil, de formuler une offre. Elle figure sur vos factures ou est disponible auprès de vos fournisseurs.

 

Encore plus précis : 

Pensez à communiquer votre consommation réelle indiquée sur vos factures !

 

Anticipez !

Si vous avez déjà des projets d’évolution de type : variation de production, changement de taille de locaux, déménagement ou travaux de rénovation énergétique… Notifiez-le à vos futurs fournisseurs qui pourront eux aussi prévoir leurs interventions.

2 - RÉVÉLEZ VOTRE PROFIL UTILISATEUR

Chaque entreprise est différente. Connaître vos habitudes permettra de personnaliser votre offre pour optimiser au mieux vos factures. Par exemple, si vous utilisez le gaz pour vous chauffer, vos consommations seront surtout élevées l’hiver. A l’inverse, si vos besoins concernent une production industrielle, elles seront stables sur toute l’année. Votre profil dépend donc de ces informations.

 

Quelles priorités ?

Changer c’est bien. Mais pour quelles raisons ?

Plus de visibilité budgétaire ? De souplesse, de services ou de performance ? Si tous ces objectifs sont légitimes, ils ne sont pas toujours compatibles. Veillez donc à établir une liste de vos priorités pour être certain de sélectionner l’offre qui s’en approche le plus.

3 - EN FONCTION DE VOS BESOINS, FAITES VOTRE CHOIX ENTRE LES OFFRES A PRIX FIXE OU INDEXÉ

Chacune des offres a ses avantages mais dans tous les cas, c’est vous qui décidez.

Offres prix fixes (de 1 à 3 ans) : stabilité et simplicité

Vous connaissez votre budget gaz naturel pour la période choisie et n’êtes pas exposés aux évolutions des marchés de l’énergie.

Offres prix indexés : pour profiter des opportunités du marché. 

Le prix du gaz est alors indexé sur l’indice du marché du gaz naturel en France. Votre tarif est plus affuté et vous pouvez bénéficier des éventuelles baisses des cours. Et à tout moment, vous pouvez basculer tout ou partie des volumes restant en prix fixe (service Swap).

 

4 - PRÉPAREZ VOTRE CHECK-LIST

Pour un appel d’offre réussi, voici les informations indispensables à remettre à vos fournisseurs :

  • L’identifiant du PCE (point de comptage et d’estimation).
  • Les code postal et ville du ou des site(s) à fournir en gaz naturel.
  • Le SIREN de votre entreprise (et SIRET des sites, dans le cas de multisites).
  • La date d’échéance du contrat actuel de chaque site.
  • Le nom du signataire et nom du contact négociation.

 

Vous avez souscrit un contrat à un tarif d’acheminement T4 ou transport ? Vous devez également renseigner :

  • Votre capacité journalière de livraison (CJA).
  • L’historique de vos consommations journalières des 12 derniers mois.
  • Votre consommation mensuelle prévisionnelle sur 12 mois.

 

Et pour commencer : attention aux conditions de résiliation

  • Attention, vote contrat actuel de gaz naturel décrit les conditions de sa résiliation. Il peut comporter des clauses de tacite reconduction et des frais en cas de résiliation anticipée. Aussi, il convient de les respecter. L’usage veut que pour choisir librement et sans risque son nouveau fournisseur, le contrat en cours doit être résilié à son échéance et à titre conservatoire.

Les contenus qui pourraient vous intéresser